Flirter traduction en arabe


M'autoriseriez-vous à vous faire un brin de cour?

flirter traduction en arabe

T'es grave charmante et j'te kiffe un max! On baise? Mais avant d'être restreint à un usage galant plus ou moins, parce qu'on ne peut pas vraiment dire que la version moderne est un parangon de galanteriefaire la cour avait une utilisation plus générale dès le XVIe siècle.

flirter traduction en arabe

En effet, il faut penser à ce qu'étaient la 'cour', le domaine et l'entourage du roi, et les courtisans de cette époque, ceux qui s'affairaient flirter traduction en arabe du souverain à lui faire la cour, non pas dans le but de partager le même lit, mais simplement pour s'attirer ses bonnes grâces, être bien vu de lui et, autant que possible, en obtenir diverses faveurs.

Et, même si elle en était originaire, cette expression ne s'utilisait pas uniquement à la cour, mais partout où une personne cherchait à se faire bien voir d'une autre.

Puis, lorsqu'elle a été limitée à l'usage en galanterie et utilisée telle quelle depuis le milieu du XVIIe siècle, son but est resté le même : se faire bien voir, obtenir des faveurs de la part de la personne 'courtisée'. Compléments Chez les bidasses, faire la cour a un sens complètement différent puisque c'est passer le balai dans la cour, comme celle qui se trouve derrière le mess des officiers.

flirter traduction en arabe

Exemples « Quand, dans un royaume, il y a plus d'avantage à faire sa cour, qu'à faire son devoir, tout est perdu. Si elle n'avait pas été une vieille amie … il lui aurait volontiers fait un doigt de cour.

flirter traduction en arabe